Acheter à deux avec un seul emprunteur: comment réussir cette opération délicate?

Vous êtes en couple et souhaitez acheter un bien immobilier ensemble, mais l’un d’entre vous ne peut pas, ou ne souhaite pas emprunter? Pas de panique! Il existe des solutions pour mener à bien ce projet. Cet article vous donnera les clés pour comprendre les enjeux, les avantages et les inconvénients liés à l’achat d’un bien immobilier à deux avec un seul emprunteur.

Pourquoi acheter à deux avec un seul emprunteur?

Plusieurs raisons peuvent amener un couple à envisager d’acheter un bien immobilier avec un seul emprunteur. L’un des conjoints peut être en situation professionnelle précaire (CDD, intérim), ce qui rend difficile l’obtention d’un prêt immobilier. Il se peut également que l’un des membres du couple ait déjà contracté plusieurs crédits et se retrouve dans une situation de surendettement, réduisant ainsi sa capacité d’emprunt. Enfin, certains couples choisissent de ne pas faire figurer le nom de l’un des conjoints sur le prêt immobilier pour des raisons personnelles ou stratégiques.

Les différentes solutions pour acheter à deux avec un seul emprunteur

1. La SCI (Société Civile Immobilière)

La SCI, ou Société Civile Immobilière, est une solution intéressante pour les couples souhaitant acheter un bien immobilier avec un seul emprunteur. Cette structure juridique permet aux deux conjoints d’être propriétaires du bien, même si seulement l’un d’entre eux emprunte. Les parts de la SCI sont réparties entre les associés en fonction de leur participation financière dans l’achat du bien. Ainsi, le conjoint non-emprunteur peut tout de même participer au financement et être reconnu comme propriétaire.

A lire aussi  Maisons-container : l'avenir de l'habitat écologique et économique ?

2. La tontine

La tontine est un contrat par lequel les acquéreurs d’un bien immobilier s’engagent mutuellement à se transmettre la pleine propriété du bien en cas de décès de l’un d’entre eux. Dans ce cas, le conjoint survivant devient automatiquement propriétaire du bien, sans avoir à payer de droits de succession. Cette solution est particulièrement adaptée pour les couples non-mariés qui souhaitent protéger leur partenaire en cas de décès.

3. L’indivision

L’indivision permet à plusieurs personnes d’être propriétaires d’un même bien immobilier, sans qu’il soit nécessaire de créer une structure juridique spécifique. Chaque indivisaire possède une quote-part du bien, déterminée en fonction de sa contribution au financement. Dans le cas d’un achat à deux avec un seul emprunteur, l’un des conjoints peut ainsi financer une partie du bien sans être obligé d’emprunter.

Les avantages et les inconvénients de ces solutions

Chacune des solutions présentées ci-dessus présente des avantages et des inconvénients qu’il convient de peser avant de se lancer dans un achat immobilier à deux avec un seul emprunteur.

Les avantages

– La SCI permet une gestion souple du bien et facilite la transmission entre les associés. Elle offre également une protection en cas de décès, puisque les parts sont transmises aux héritiers sans avoir à payer de droits de succession.
– La tontine garantit au conjoint survivant la pleine propriété du bien, sans avoir à payer de droits de succession.
– L’indivision est simple à mettre en place et ne nécessite pas la création d’une structure juridique spécifique.

A lire aussi  L'immobilier d'entreprise : un marché dynamique et en pleine mutation

Les inconvénients

– La SCI implique des frais de création, ainsi que des obligations comptables et fiscales.
– La tontine est irrévocable et ne peut être modifiée en cours de vie du contrat. De plus, elle ne permet pas de transmettre le bien à d’autres héritiers que le conjoint survivant.
– L’indivision peut engendrer des conflits entre les indivisaires en cas de désaccord sur la gestion ou la vente du bien. De plus, chaque indivisaire reste solidairement responsable des dettes liées au bien.

Quelques conseils pour réussir son achat immobilier à deux avec un seul emprunteur

Voici quelques conseils pour mener à bien votre projet d’achat immobilier à deux avec un seul emprunteur:
1. Analysez votre situation financière et celle de votre conjoint afin de déterminer quelle solution est la plus adaptée à votre situation.
2. Consultez un notaire qui pourra vous aider à choisir la meilleure option en fonction de vos objectifs et de votre situation familiale.
3. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un courtier en crédit immobilier, qui pourra vous accompagner dans la recherche du meilleur financement pour votre projet.
4. Prenez le temps de bien réfléchir aux implications de votre choix sur le long terme, notamment en termes de gestion du bien et de transmission à vos héritiers.

Acheter un bien immobilier à deux avec un seul emprunteur est donc tout à fait possible et peut même présenter des avantages non négligeables pour les couples concernés. En choisissant la solution la mieux adaptée à votre situation et en suivant les conseils d’experts, vous pourrez mener à bien ce projet ambitieux et sécuriser l’avenir de votre couple.

A lire aussi  Mycitya : le syndic de copropriété innovant et digital au service de ses clients