MaPrimeRénov’: tout savoir sur cette aide financière pour la rénovation énergétique

La rénovation énergétique des logements est un enjeu majeur pour la France, afin de lutter contre le changement climatique et d’améliorer le confort de ses habitants. Pour encourager les particuliers à réaliser des travaux d’économies d’énergie, le gouvernement a mis en place une nouvelle aide financière baptisée MaPrimeRénov’. Cet article vous présentera les principales caractéristiques de ce dispositif, ainsi que les conditions et démarches pour en bénéficier.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’?

MaPrimeRénov’ est une aide financière créée par le gouvernement français en janvier 2020 pour remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle vise à simplifier et à rendre plus accessible le financement des travaux de rénovation énergétique pour les ménages français. Cette prime est versée sous forme de forfait en fonction du type de travaux réalisés et des ressources du foyer.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’?

Jusqu’à fin 2020, MaPrimeRénov’ était réservée aux propriétaires occupants modestes et très modestes selon les critères de l’Anah. Depuis le 1er janvier 2021, elle est étendue à l’ensemble des propriétaires occupants, aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes, ainsi qu’aux propriétaires bailleurs sous certaines conditions. Les locataires ne sont en revanche pas éligibles à cette aide.

Les revenus du foyer sont pris en compte pour déterminer le montant de l’aide accordée. Le gouvernement a établi quatre classes de revenus (bleu, jaune, violet et rose) qui déterminent le niveau de prise en charge des travaux. Plus les revenus sont faibles, plus le taux de financement est élevé.

A lire aussi  Location sans agence : une solution alternative pour les propriétaires et les locataires

Quels travaux sont éligibles à MaPrimeRénov’?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, les travaux réalisés doivent viser une amélioration significative de la performance énergétique du logement. Parmi les travaux éligibles figurent notamment :

  • L’isolation des combles, des murs et des planchers bas
  • Le remplacement des fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage
  • L’installation ou le remplacement d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire performant
  • L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC)
  • La réalisation d’un audit énergétique

Certains travaux de rénovation globale peuvent également être financés dans le cadre d’une offre «coup de pouce» spécifique.

Comment obtenir MaPrimeRénov’?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il convient de suivre plusieurs étapes :

  1. Réaliser un devis auprès d’une entreprise Reconnue garant de l’environnement (RGE) pour les travaux envisagés
  2. Déposer une demande d’aide sur le site www.maprimerenov.gouv.fr en fournissant les informations nécessaires et en joignant le devis
  3. Attendre l’accord de l’Anah avant de démarrer les travaux
  4. Faire réaliser les travaux par l’entreprise RGE dans un délai de deux ans après l’accord de l’Anah
  5. Envoyer les factures et les justificatifs des travaux à l’Anah pour obtenir le versement de la prime

Il est important de noter que les travaux ne doivent pas commencer avant d’avoir reçu l’accord de l’Anah. Dans le cas contraire, l’aide ne pourra pas être versée.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’?

Le montant de MaPrimeRénov’ dépend du type de travaux réalisés, des ressources du foyer et des économies d’énergie générées par les travaux. Les montants forfaitaires varient ainsi entre 40 et 120 euros par mètre carré pour l’isolation des murs, ou entre 1000 et 4000 euros pour le remplacement d’un système de chauffage au gaz par une pompe à chaleur.

A lire aussi  Trouver un appartement rapidement : les astuces pour une recherche efficace

Le montant total de l’aide est plafonné à 20 000 euros par logement sur une période de cinq ans. Il est cumulable avec d’autres aides, telles que les certificats d’économies d’énergie (CEE) ou les aides des collectivités locales.

Quels sont les avantages et les limites de MaPrimeRénov’?

Le dispositif MaPrimeRénov’ présente plusieurs avantages pour les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique :

  • Une simplification des démarches et un versement plus rapide de l’aide par rapport au CITE
  • La possibilité pour tous les propriétaires occupants, quelle que soit leur situation financière, de bénéficier d’un soutien financier
  • L’incitation à réaliser des travaux globaux et performants pour améliorer significativement la performance énergétique du logement

Cependant, certaines limites peuvent également être soulignées :

  • Les locataires restent exclus du dispositif, alors qu’ils représentent une part importante des ménages en situation de précarité énergétique
  • Le montant maximal de l’aide (20 000 euros sur cinq ans) peut s’avérer insuffisant pour financer des travaux de rénovation globale dans certains cas
  • La nécessité de passer par une entreprise RGE peut limiter le choix des artisans et entraîner une hausse des coûts

Néanmoins, MaPrimeRénov’ constitue une avancée importante pour encourager les ménages français à s’engager dans la rénovation énergétique et contribuer ainsi à la lutte contre le changement climatique.