Le marché immobilier portugais bat des records en 2022 : analyse et perspectives

Le marché immobilier au Portugal connaît une dynamique exceptionnelle en 2022, avec un nombre record de transactions et des prix en hausse. La capitale, Lisbonne, se distingue par des prix pouvant atteindre 5 000 euros/m² en centre-ville. Cependant, l’augmentation des taux d’intérêt pourrait ralentir ce marché effervescent. Dans cet article, nous analysons les tendances actuelles du marché immobilier portugais et examinons les facteurs susceptibles d’influencer son évolution dans un avenir proche.

Une année record pour le marché immobilier portugais

En 2022, le Portugal connaît une croissance significative du nombre de transactions immobilières, soutenue notamment par la demande nationale et internationale. Les prix ont également connu une augmentation, avec une moyenne de 1 484 euros/m². Cette hausse s’explique principalement par l’attractivité du pays, tant pour ses qualités environnementales que pour ses avantages fiscaux.

Lisbonne : des prix immobiliers parmi les plus élevés du pays

Dans la capitale portugaise, les prix de l’immobilier atteignent jusqu’à 5 000 euros/m² en centre-ville, faisant de Lisbonne la ville la plus chère du pays en termes d’achat immobilier. Ce niveau élevé s’explique notamment par la forte demande et la pénurie d’offre, en particulier dans les quartiers historiques et les zones prisées par les touristes.

A lire aussi  CDC Habitat : un acteur incontournable du logement social en France

Les taux d’intérêt, un frein potentiel à la croissance du marché immobilier

Si le marché immobilier portugais se porte bien pour le moment, l’augmentation des taux d’intérêt pourrait ralentir son dynamisme. En effet, une hausse des taux rendrait l’accès au crédit plus difficile pour les acheteurs potentiels, ce qui pourrait entraîner une diminution de la demande et donc une stabilisation, voire un fléchissement des prix.

Des biens immobiliers hétérogènes nécessitant souvent des travaux de rénovation

La qualité des biens immobiliers disponibles au Portugal est assez hétérogène. De nombreux achats nécessitent ainsi des travaux de rénovation, ce qui peut représenter un coût supplémentaire non négligeable pour les acquéreurs. Il est donc important de bien évaluer l’état du bien et le budget nécessaire pour le remettre aux normes avant de se lancer dans un achat immobilier au Portugal.

Les frais d’achat : un élément à prendre en compte

Au Portugal, les frais d’achat représentent généralement 7 à 8% du prix de vente. Ces frais incluent notamment les droits de mutation, les honoraires du notaire et ceux des agences immobilières. Il est important de prendre ces frais en considération lors de l’établissement de votre budget d’achat immobilier.

Le financement par les banques locales pour les non-résidents

Les banques locales portugaises accordent des prêts aux non-résidents, majoritairement à taux variable. Cela peut représenter une opportunité pour les acheteurs étrangers souhaitant investir dans l’immobilier au Portugal. Néanmoins, il convient de comparer les offres de crédit et de prendre en compte les éventuelles fluctuations des taux d’intérêt dans le calcul de votre budget.

A lire aussi  Crédit immobilier en ligne : une révolution bancaire à portée de clic

Le marché immobilier portugais connaît donc une dynamique exceptionnelle en 2022, avec un nombre record de transactions et des prix en hausse constante. Lisbonne se distingue par son attractivité et ses prix élevés, tandis que l’augmentation des taux d’intérêt pourrait venir freiner cette effervescence. Les acheteurs doivent également être attentifs à la qualité des biens qu’ils envisagent d’acquérir ainsi qu’aux frais annexes liés à l’achat et au financement. Enfin, il est essentiel de bien se renseigner et de comparer les offres avant de se lancer dans un projet immobilier au Portugal.